Colère d'Erdogan après une caricature, la France veut des sanctions européennes

www.rtbf.be
lecture 4 min
assez difficile
La Turquie a promis une "action diplomatique" mercredi après la publication d'une caricature du président Recep Tayyip Erdogan par l'hebdomadaire français Charlie Hebdo, la France cherchant elle des sanctions européennes face aux "tentatives de...
déstabilisation".

Dans un contexte où la France et la Turquie, deux pays membres de l'Otan, sont à couteaux tirés, le célèbre hebdomadaire satirique français a représenté M. Erdogan en slip, bière à la main, soulevant la robe d'une femme voilée en s'écriant : "Ouuuh ! Le prophète !".

Une "attaque ignoble" venant de "vauriens", a réagi le président Turc face à ce dessin peu flatteur, affirmant ne pas l'avoir vu. "Nous savons que la cible, ce n'est pas ma personne, mais nos valeurs", a poursuivi le président turc dont un porte-parole avait auparavant dénoncé un "racisme culturel".

Ankara a ouvert une enquête pour "insulte au chef de l'Etat" et promis une "action diplomatique" susceptible d'envenimer davantage les rapports, sans toutefois fournir de précision.

M. Erdogan a multiplié ces derniers jours les attaques contre son homologue français Emmanuel Macron, l'accusant d'"islamophobie" pour avoir défendu le droit de caricaturer le prophète Mahomet lors d'un hommage à un enseignant français décapité pour avoir montré des dessins en classe.

Réponse de Paris, par la voix du secrétaire d'État aux Affaires européennes, Clément Beaune : "Nous pousserons évidemment en faveur de mesures européennes de réaction forte dont l'outil possible des sanctions" au Conseil européen de décembre face à "une stratégie d'ensemble, qui est celle de la Turquie, de multiplier les provocations tous azimuts".

Auparavant, le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal avait dénoncé les "tentatives de déstabilisation et d'intimidation", saluant la "très grande unité européenne" pour soutenir la France et "ses valeurs" en faveur de la liberté d'expression.

Enfin la…
Lire tout l'article