Erika Vlieghe, infectiologue à l'UAntwerpen : "c'est la merde mais on va s'en sortir"

www.rtbf.be
lecture 3 min
facile
Erika Vlieghe, infectiologue à l'université d'Anvers, ex-présidente du Gees, le groupe d'experts qui a préparé le déconfinement était l'invitée du grand oral RTBF/Le Soir. Face à Bertrand Henne (RTBF), Béatrice Delvaux (Le Soir) et Jean...
Pierre Jacqmin (RTBF) elle a réagi au confinement plus strict décidé ce vendredi dans notre pays.

Est-ce vraiment les mesures de la dernière chance ?

"Oui c'est la dernière chance. C'est comme un grand bateau qui s'approche d'un Iceberg. Depuis des semaines ont dit qu'il faut virer de bord. Maintenant on a enfin tourné le gouvernail. On est très tard. Mais mieux vaut tard que jamais. Bien sûr ce confinement est plus léger qu'au mois de mars. Mais ces différences peuvent se justifier. Par exemple il est important de garder les aires de jeux ouvertes. Il n'y a pas de limitation sur les déplacements car c'est très difficile à contrôler".

Pourquoi un tel retard ? Les politiques ont-ils manqué de vision ?

"Ce n'est pas le moment de perdre l'énergie pour se disputer. Nous sommes dans une crise nationale. Mais une des grandes raisons c'est que nous médecins nous essayons toujours de prévoir, d'anticiper. La politique fonctionne de manière différente. Ils ont du mal à anticiper. Il y a encore un mois, un ministre me demandait de quoi je parlais quand j'avertissais du danger de saturation des soins…
Lire tout l'article