Espace : personne ne sait où va tomber le premier étage de 30 m du lanceur chinois Long March 5

www.futura-sciences.com
lecture 7 min
assez facile
La Chine a lancé, il y a quelques jours, le premier module de sa future station spatiale. Et aujourd'hui, l'étage principal de la fusée qui l'a mis en orbite, hors de contrôle, se dirige...
lentement, mais inexorablement vers notre Terre.

Cela vous intéressera aussi [EN VIDÉO] Débris spatiaux : plus de 20.000 objets polluent l'orbite terrestre Depuis 1957 plus de 5.000 engins ont été expédiés dans l'espace, générant régulièrement de nombreux débris spatiaux. Ces objets sont une menace pour les futures missions que le Cnes prend très au sérieux. L'organisation nous présente en vidéo des solutions pour lutter contre ce problème.

Il y a quelques jours, le lanceur chinois Long March 5B faisait la Une. Il avait mis en orbite Tianhe, le premier module, le cœur de la future station spatiale chinoise. Son étage principal aurait alors pû effectuer des manœuvres pour une rentrée contrôlée dans l'atmosphère de la Terre. Mais l'opération n'a pas eu lieu, condamnant le reste de la fusée à une collision prochaine - autour du 10 mai, plus ou moins deux jours, annoncent les spécialistes - avec la surface de notre planète.

L'ennui, c'est que nul ne peut dire, à l'heure actuelle, où cette collision se produira. Car les radars au sol ont repéré l'objet - vous pouvez le suivre à cette adresse - de 30 mètres de long et de 5 mètres de diamètre qui dégringolait à une vitesse de plus de 25.500 km/h et à une altitude comprise entre 170 et 372 kilomètres. Une vitesse élevée et une altitude fluctuante additionnées à de nombreuses autres incertitudes qui empêchent en effet de prévoir le point d'impact.

The Aerospace Corporation has an early estimate for reentry of the Long March 5B rocket core for 01:00 UTC May 10 (9 pm Eastern May 9). Note, this is +/´- 41 hours, due to many variables. Map shows the trajectories it will follow during separate orbits. https://t.co/19yy3OxAeuhttps://t.co/dvAJTWHnZxpic.twitter.com/CmRxQaa944 — Andrew Jones (@AJ_FI) May 3, 2021

Les experts dans le flou

Il y a un an, un morceau de 17 tonnes de la fusée Long March 5 était déjà tombé dans l'océan Pacifique après avoir partiellement brûlé. Quelques débris finissaient même dans un village de Côte…
Lire tout l'article