Hakkinen appelle la FIA à éviter le 'chaos' en cette fin de championnat

motorsport.nextgen-auto.com
lecture 4 min
facile
Formule 1 | Puisque l'on a du mal à décerner qui, entre Lewis Hamilton ou Max Verstappen, peut être qualifié de favori pour la fin de saison, Mika Hakkinen, après (...)
Puisque l'on a du mal à décerner qui, entre Lewis Hamilton ou Max Verstappen, peut être qualifié de favori pour la fin de saison, Mika Hakkinen, après le Grand Prix du Qatar, propose une analogie intéressante : comparer le F1 au tennis.

Et dans ce cas, il y aurait pour le moment presque une balle de jeu ou de match pour le pilote Mercedes, à en croire le double champion du monde finlandais.

« Si la Formule 1 était un match de tennis, je dirais que c'est "avantage Hamilton" après ses victoires dominantes au Brésil et au Qatar. Bien que Max Verstappen mène le championnat du monde de 8 points, Mercedes a répondu en donnant à Lewis Hamilton une voiture avec laquelle il peut vraiment se battre pour défendre son titre. »

« Dimanche, Lewis contrôlait totalement la situation après sa solide performance en qualifications. Sa Mercedes n'avait pas le même avantage de vitesse en ligne droite qu'au Brésil, où il avait pris un nouveau moteur, mais dans les courbes sinueuses du Qatar, sa voiture avait un net avantage sur son rival Red Bull-Honda. »

« Les rivaux du championnat du monde étaient à un autre niveau, leurs concurrents loin derrière. »

Sans la FIA, le chaos ?

Quant à la pénalité infligée à Max Verstappen après les qualifications, Mika Hakkinen ne la trouve pas injustifiée dans le contexte de la course au titre, bien au contraire.

« Après les drames du Brésil, c'était au tour de Max de prendre une pénalité sur…
Alexandre C.
Lire tout l'article