Kompany et Chadli doivent se méfier du gazon à Sclessin

www.walfoot.be
lecture 2 min
assez facile
Ce jeudi, le match de folie entre le Standard et Arsenal a presque fait oublier un point : l'état du gazon à quelques jours d'un Clasico.
"Il n'y avait presque plus d'herbe", regrettait Freddy Ljungberg en conférence de presse après la rencontre. Difficile de le contredire : si le Standard a été héroïque sur le terrain, la pelouse n'était pas vraiment digne du rendez-vous. Déjà après l'échauffement, plusieurs mottes de…
Florent Malice
Lire tout l'article