L'avenir du Salon de l'auto ne tient plus qu'à un fil

trends.levif.be
lecture 3 min
standard
Le rideau menace de tomber définitivement pour le Salon de l'Auto. Le quotidien flamand De Tijd révèle mercredi que le groupe importateur D'Ieteren ne participera plus à l'évènement. Le groupe Stellantis (fusion de Peugeot, Fiat, Opel et Citroën) devra prendre une décision qui sera cruciale pour l'avenir du salon, écrit De Tijd.
Selon plusieurs sources du journal économique, D'Ieteren a décidé mardi de ne plus prendre part au Salon de l'auto. La société est l'un des principaux distributeurs en Belgique et reprend les marques Volkswagen, Audi, Skoda, Seat, Porsche, Lamborghini, Bentley et Bugatti.

En outre, il s'avère que le groupe Stellantis envisagerait également de s'éloigner. Ce nouveau groupe, résultant de la fusion entre FCA (Fiat, Cuhrysler et Jeep) et PSA (Peugeot, Citroën, DS et Opel), avait déjà refusé de s'engager en mai, lors des premières déclarations d'intention pour le Salon. Selon des sources bien informées du journal, le dossier serait sur le bureau du CEO de Stellantis Carlos Tavares, qui devra prendre une décision mercredi.

Si Stellantis se retire, le plus grand salon…
Trends Tendances
Lire tout l'article