La pandémie, une période effrayante et étouffante pour Hamilton

motorsport.nextgen-auto.com
lecture 5 min
facile
Formule 1 | Lewis Hamilton a été affecté, et pas qu'un peu, par la pandémie de coronavirus depuis son surgissement : bien sûr du point de vue épidémiologique, (...)
Lewis Hamilton a été affecté, et pas qu'un peu, par la pandémie de coronavirus depuis son surgissement : bien sûr du point de vue épidémiologique, puisque le pilote Mercedes avait contracté le virus avant le Grand Prix du Bahreïn en 2020, ce qui l'avait laissé « KO » pendant quelques jours, avec possiblement des effets de long terme.

Mais aussi du point de vue de son équilibre de vie, avec les précautions quotidiennes, et la fin des voyages de Lewis réguliers en Amérique du Nord par exemple, c'est tout la vie du « globe-trotteur » Hamilton qui a été perturbée.

Le Britannique revient aujourd'hui sur cette période qui malheureusement n'est pas encore refermée…

« Je dirais que la plus grande partie de la pression de la saison a été la pandémie. Cela a vraiment fait une différence monumentale en termes d'isolement, de savoir si vous pouvez ou non être entouré de gens et vous isoler vous-même et les autres. Il a été assez difficile... je dirais même plus difficile de trouver un équilibre dans la vie normale, dans et autour de votre vie professionnelle. »

« Je suis toujours seul à la maison, mais grâce à l'expérience de l'année précédente, cela peut maintenant être un peu mieux géré. Dans certains endroits, ils assouplissent les règles et c'est tellement facile de baisser sa garde et de se retrouver en difficulté. Il faut constamment garder ça à l'esprit. »

« Et votre interaction sociale est maintenant différente. Mon interaction sociale est différente de ce qu'elle était dans le passé, parce que vous gardez vos distances avec tout le monde.…
Alexandre C.
Lire tout l'article