Le MR adopte la parité obligatoire dans ses instances, contre l'avis d'un quart de ses militants

www.lesoir.be
lecture 3 min
facile
Réunis en congrès ce samedi matin, les libéraux ont approuvé à main levée les nouveaux statuts du parti. La parité désormais imposée dans les organes du parti a fait débat. Sophie Wilmès est intervenue pour la prôner. 77 % des membres l'ont finalement adoptée.
Les nouveaux statuts du MR n'ont pas fait l'objet de longues discussions, ce samedi matin à Namur : ils avaient été discutés dans les arrondissements et les fédérations les derniers mois ; des amendements avaient pu être déposés sur une plateforme en ligne (il y en eut environ 120) ; le Conseil du MR avait approuvé ces statuts revus voici deux semaines ; alors ce week-end, leur approbation n'était plus qu'une formalité, même si aucun vote n'avait eu lieu jusque-là. Par main levée, les nouvelles règles bleues (voir « Le Soir » de vendredi) ont été largement adoptées par le congrès (les votes contre et les abstentions n'ont pas été comptabilisées). Lire aussi Nouveaux statuts du MR: le pouvoir de Bouchez (et ses successeurs) renforcé Pas de grands débats comme dans certains congrès programmatiques d'autres partis, seules trois questions…
Lire tout l'article