Les critiques d'Hugues Dayez avec "Dune", la concrétisation d'un fantasme

www.rtbf.be
lecture 3 min
assez facile
Avec "No time to die", "Dune", dont la sortie a été continuellement repoussée à cause de la pandémie, est une des...
superproductions les plus attendues de l'automne. Et un des plus chers projets du cinéaste québécois Denis Villeneuve.

L'affiche de "Dune" © DR

Comme pour "Le seigneur des anneaux", "Dune" est une œuvre "clivante" : il y a ceux qui ont lu les romans de Frank Herbert et qui en sont sortis bouleversés à jamais, et il y a ceux qui ne les ont pas lus – et ne les liront sans doute jamais. Je fais partie de la seconde catégorie. Il m'est donc très difficile de résumer valablement les éléments de l'intrigue de l'univers foisonnant de "Dune".

Dans un lointain futur, une planète, Arrakis, qui fait l'objet de pas mal de convoitises à cause de ses ressources naturelles, dont la précieuse Epice, qui permet entre autres vertus les voyages dans l'espace. Arrakis est contrôlée par le clan des Harkonnen, qui l'exploitent sans scrupule, et qui voient arriver d'un très mauvais œil un clan rival, les Atréides, mandatés par l'empereur pour…
Lire tout l'article