Les produits laitiers ont toujours la cote en Belgique

trends.levif.be
lecture 6 min
standard
L'augmentation de la consommation de produits laitiers a particulièrement été plus forte pendant le confinement, qui a vu les consommateurs préparer davantage de repas eux-mêmes. La hausse du chiffre d'affaires de l'industrie laitière est en hausse de 10% en 2020.
Malgré la crise sanitaire, l'industrie laitière belge a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 5,36 milliards d'euros, en hausse de près de 10% par rapport à l'année précédente, a annoncé vendredi la Confédération Belge de l'Industrie Laitière (CBL) à l'occasion de son assemblée annuelle.

La CBL, qui qualifie elle-même cette hausse d'"assez étonnante", l'explique par la hausse du volume de lait produit provenant des producteurs laitiers et par une augmentation de la consommation à domicile de produits laitiers. La consommation de yaourts par les ménages belges a ainsi augmenté de 7%, celle de lait de près de 10%, celle de beurre et de fromage de plus de 11% alors que celle de crème a bondi de 19%.

L'augmentation de la consommation a été la plus forte pendant le confinement, qui a vu les consommateurs préparer davantage de repas eux-mêmes. "De ce fait, l'industrie laitière a produit au total davantage de produits pour consommateurs en petit emballage et moins d'ingrédients et produits destinés à l'industrie alimentaire. Ceci engendre un chiffre d'affaires supplémentaire et une remontée au niveau de 2018", souligne la CBL, qui espère que "l'engouement accru du consommateur pour des produits naturels, locaux et authentiques, comme les produits laitiers, se maintiendra après la disparition de la Covid-19".

Une année plus difficile pour les entreprises laitières axées sur l'horeca

La hausse du chiffre d'affaires du secteur n'en masque pas moins des situations contrastées. Une série d'entreprises laitières fortement axées sur l'horeca et le "foodservice" ont en effet connu une année difficile. Le prix du lait payé aux éleveurs a également été mis sous pression en 2020, à 32,20 euros les 100 litres (-7% par rapport à 2019) en moyenne, selon les calculs de la CBL.

null © iStock

Cette dernière note toutefois que les cotations des produits laitiers atteignent ou dépassent au premier trimestre 2021 leur niveau pré-coronavirus. La Belgique comptait fin 2020 6.613…
Trends Tendances
Lire tout l'article