Pandémie de coronavirus : la Turquie sort le grand jeu pour attirer les touristes

www.rtbf.be
lecture 3 min
standard
En temps normal, il faudrait se lever aux aurores pour espérer trouver un transat libre sur cette plage d'Antalya, la principale station balnéaire de Turquie. Aujourd'hui, même après une grasse matinée, les meilleurs emplacements sont...
disponibles.

La pandémie de nouveau coronavirus a frappé de plein fouet l'industrie du tourisme, un secteur vital pour l'économie de ce pays qui a accueilli l'an dernier plus de 50 millions de visiteurs étrangers, un record.

►►► À lire aussi : Toutes nos infos sur le coronavirus

Mais alors que les restrictions sont levées à travers le monde et que les liaisons aériennes sont peu à peu rétablies, la Turquie multiplie les initiatives pour convaincre les touristes de revenir et ainsi sauver ce qui peut l'être de la saison estivale.

Dans un hôtel situé au bord de la Méditerranée, des marquages au sol invitent les clients à respecter la distanciation physique, des distributeurs de gel désinfectant sont disposés à l'entrée des ascenseurs et restaurants, et tout le personnel porte un masque, a constaté l'AFP lors d'un voyage de presse organisé par le ministère du Tourisme.

"Nous avons pris des mesures strictes pour protéger nos employés et les touristes", déclare à l'AFP le ministre du Tourisme, Mehmet Nuri Ersoy. "La Turquie est le pays le mieux préparé" à accueillir les visiteurs, assure-t-il.

Pour tenter de rassurer les touristes et leurs pays d'origine, la Turquie a créé un label "tourisme sûr" certifiant, sur la base de 132 critères, qu'un hôtel ou un restaurant peut accueillir des clients dans de bonnes conditions sanitaires.

Des hôtels réaménagés

Environ 500 établissements ont reçu ce précieux sésame et les…
Lire tout l'article