Medias / Cinéma

Pépé le Putois accusé de "normaliser la culture du viol", Speedy Gonzales de caricaturer...

www.dhnet.be
lecture 2 min
facile
Les polémiques font rage sur Internet entre partisans de la lutte contre tous les stéréotypes et adversaires du politiquement correct.
Le monde de l'animation est dans ses petits souliers. Après les classiques de Disney (Les Aristochats, Le Livre de la jungle, Peter Pan, La Belle et le Clochard, Aladdin ou Dumbo) et Le Muppet Show, désormais précédés d'une mise en garde concernant leurs stéréotypes racistes ou leurs représentations de maltraitance, c'est au tour des Toons de la Warner Bros. de se retrouver au coeur des polémiques.

Tout est parti de la mise au pilon de six livres pour enfants du Dr. Seuss pour cause de racisme. Un éditorialiste du New York Times se demande alors pourquoi on n'en fait pas de même avec Pépé le Putois. Il embrasse les filles sans leur consentement et ferme la porte pour les empêcher de partir. "Cela a contribué à apprendre aux garçons que non ne voulait pas vraiment dire non, que cela faisait partie du jeu, que c'était le point de départ d'une lutte de pouvoir", écrit-il, ajoutant qu'il a "normalisé la culture du viol."

Une…
Patrick Laurent
Lire tout l'article