Sports / Tennis

Roland Garros: jauge réduite et forfait de la N°1 mondiale Ashleigh Barty

www.dhnet.be
lecture 4 min
assez facile
Coup dur pour Roland-Garros : la tenante du titre, la numéro un mondiale Ashleigh Barty, a déclaré forfait mardi par crainte du coronavirus, alors que le tournoi parisien - reprogrammé à l'automne en raison de l'épidémie - a dû baisser sa jauge de moitié.
"L'Open de France de l'an dernier a été le tournoi le plus spécial de ma carrière, et ce n'est pas une décision que j'ai prise à la légère", a justifié la joueuse australienne de 24 ans qui a déjà renoncé à l'US Open cette année, également à cause du coronavirus.

"Il y a deux raisons pour ma décision: la première ce sont les risques sanitaires qui existent encore à cause du Covid. La deuxième est ma préparation, qui n'a pas été idéale alors que mon coach n'a pas pu s'entraîner avec moi à cause de la fermeture des frontières en Australie", a-t-elle ajouté.

S'il a revu ses ambitions à la baisse, le Grand Chelem parisien, reprogrammé du 27 septembre au 11 octobre en raison du Covid-19, accueillera tout de même jusqu'à 11.500 spectateurs par jour, au lieu des 20.000 qu'il espérait.

Depuis que le Premier ministre Jean Castex avait déclaré qu'il ne serait "plus possible à l'autorité préfectorale de déroger" à la jauge maximale de 5.000 personnes "dans les départements rouges, où il y a une forte circulation virale", notamment en Ile-de-France, on se demandait ce qu'il adviendrait de Roland-Garros. La règle serait-elle appliquée au pied de la lettre ou le tournoi bénéficierait-il d'un régime d'exception ?

La logique que défendaient les organisateurs de la levée française du Grand Chelem a été retenue: le complexe de 12 hectares dans l'ouest parisien va être "divisé" en "trois sous-espaces indépendants les uns des autres et autonomes du point de vue de l'accueil du public", a détaillé le directeur général de la Fédération française de tennis (FFT), Jean-François Vilotte. Ce qui permettra qu'un maximum de 11.500 spectateurs par jour y…
Belga
Lire tout l'article