SCIENCE : de Parkinson aux lésions cérébrales, l'intérêt thérapeutique de la musique se confirme

guineeconakry.online
lecture 5 min
assez difficile
Vous ne vous en rendez probablement pas compte lorsque vous écoutez votre chanson préférée, mais la musique a un effet incroyablement puissant sur le cerveau humain et qui dépasse la seule détente.…
Il a été démontré que le fait de chanter, de jouer d'un instrument ou d'écouter de la musique active de nombreuses zones du cerveau qui contrôlent la parole, le mouvement et la cognition, la mémoire et les émotions – souvent simultanément. Certains travaux suggèrent même que la musique pourrait contribuer à développement, physiquement, la matière cérébrale, ce qui pourrait aider le cerveau à se réparer.

Plus intriguant encore, la musique s'avère aussi avoir un impact dans les cas où le cerveau ne fonctionne pas comme il le devrait. Par exemple, des études montrent que chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, la musique peut souvent susciter une réaction, aidant les patients à accéder à des souvenirs qui paraissaient perdus. Il est également prouvé que des patients atteints de lésions cérébrales et ayant perdu la capacité de parler peuvent encore chanter lorsqu'ils écoutent de la musique.

Saul Loeb/AFP

Compte tenu de la puissance de cet effet, les chercheurs étudient la possibilité de l'utiliser pour traiter de nombreuses maladies neurologiques différentes, telles que les accidents vasculaires cérébraux, la maladie de Parkinson ou les lésions cérébrales. L'un de ces traitements actuellement à l'étude est la musicothérapie neurologique ou neuromusicothérapie.

La musicothérapie neurologique fonctionne un peu comme la physiothérapie ou l'orthophonie, dans la mesure où elle vise à permettre à des patients de gérer leurs symptômes et à mieux « fonctionner » dans leur vie quotidienne. Les séances de thérapie utilisent ainsi des exercices musicaux ou rythmiques pour les aider à retrouver des compétences fonctionnelles. Par exemple, les patients qui réapprennent à se mouvoir après un accident ou un traumatisme peuvent marcher au rythme de la musique pendant une séance.

Parler, marcher, penser

Ce type de thérapie s'est déjà révélé prometteur pour aider les victimes d'un accident vasculaire…
Justin Morel
Lire tout l'article