Santé / Maladie / Covid-19

TEMOIGNAGES. Ils se battent depuis des mois contre les symptômes d'un Covid long "qui dicte leur vie"

www.francetvinfo.fr
lecture 8 min
assez facile
Contaminés en mars 2020 ou lors de la deuxième vague, ils sont des milliers à souffrir aujourd'hui d'un Covid long que la médecine peine à reconnaître et à soigner.
"On vit avec des douleurs inhumaines." Nora, 44 ans, souffre depuis treize mois d'un "Covid long", comme le nomment eux-mêmes les patients. "Nous sommes abandonnés de tous les côtés, médecins, santé publique… C'est comme si nous n'existions pas !" s'exclame cette aide médico-psychologique, contaminée en août 2020 lors de la deuxième vague de Covid-19.

Actuellement, il n'existe aucun chiffre officiel en France qui recense les personnes comme Nora. Invisibles dans les tableaux de bord Covid de Santé publique France, "entre 10% et 15%" des personnes ayant contracté le Covid-19 présentent "des troubles persistants trois mois après", détaille le professeur Eric Guedj à franceinfo, ajoutant que ces malades, "en majorité" des femmes, sont "tous âgés en moyenne autour de 45 ans". Ce chef de service à l'Assistance publique-Hôpitaux de Marseille (AP-HM) suit des centaines de patients souffrant de cette pathologie. Comme Nora, ces malades endurent quotidiennement de multiples symptômes souvent invalidants et bataillent pour la reconnaissance de leur maladie.

Un état qui se dégrade "lentement mais sûrement"

"Si je force trop en marchant mes deux kilomètres, c'est la perte de connaissance totale", commente, le souffle court, Matthieu, 43 ans, affaibli par un Covid long depuis onze mois. Au téléphone, il s'excuse sans cesse quand une toux sèche l'interrompt. Il a dû adapter les activités de son quotidien à ses phases de 45 minutes d'autonomie. "Si je transgresse, je décroche", assure le quadragénaire, qui sort de trois semaines de rechute d'une fatigue écrasante. Cet ancien instructeur de l'armée au physique "réglé comme une machine" n'a plus le contrôle de son corps : "C'est le Covid qui dicte ma vie", constate-t-il.

Aujourd'hui, Matthieu est le porte-parole de l'association Après J20, qui regroupe "1 123 adhérents" qui n'ont pu guérir du Covid-19 en 20 jours. Avec son comité scientifique, présidé par l'infectiologue Dominique Salmon, l'association, qui est en lien avec le…
Guillemette Jeannot
Lire tout l'article