Test - L'atelier du jeu vidéo : quand la programmation devient un jeu d'enfant - Geeko

geeko.lesoir.be
lecture 8 min
assez facile
Que vous soyez initié à la programmation ou non, l'atelier du jeu vidéo entend vous faciliter la création de jeu vidéo.  Annoncé il y a un peu plus d'un mois dans la surprise générale, L'atelier du jeu vidéo débarque sur Nintendo Switch en proposant un concept plutôt original : permettre à l'utilisateur de créer son […]
Que vous soyez initié à la programmation ou non, l'atelier du jeu vidéo entend vous faciliter la création de jeu vidéo.

Annoncé il y a un peu plus d'un mois dans la surprise générale, L'atelier du jeu vidéo débarque sur Nintendo Switch en proposant un concept plutôt original : permettre à l'utilisateur de créer son propre jeu vidéo. Le titre n'est alors pas à proprement parler un jeu vidéo, mais plutôt une interface intuitive et facile à comprendre accompagnant l'utilisateur dans son processus de création. Le concept n'est pas sans rappeler les récents Roblox et Core, permettant eux aussi de s'essayer à la programmation.

A l'instar de la majorité de ses concurrents, Game Builder Garage souhaite ici nous initier à la programmation d'un tout autre type que le C# ou le javascript : la programmation nodale. Dans ce type de programmation, il n'est nullement question de devoir apprendre des lignes interminables de code, puisque tout repose sur une architecture basée sur des nodes, des sortes de petits carrés à relier entre eux. Chaque node propose une action ou interaction bien spécifique, et associer les nodes entre eux débouche sur un résultat souvent visible à l'écran.

L'atelier du jeu vidéo veut ici nous familiariser avec les nodons, tous catégorisés en quatre familles : Entrée, Milieu, Sortie et Objet. Les nodons d'entrée servent à envoyer une information lorsque l'on presse une touche sur un Joy-Con tandis que les sorties renvoient une information ou un effet à l'écran. Les objets permettent, en grande partie, de disposer sur l'écran des éléments 3D nécessaires à la construction de l'environnement tandis que les nodons de milieu permettent calculs, comparaison…

A première vue, tout ce beau monde peut paraître très perturbant et décourageant. Cependant, et c'est là toute la subtilité de GBG, tout est fait pour que l'utilisateur s'y retrouve très facilement et sans la moindre confusion. En effet, dès votre entrée dans le titre, deux petites boules du nom de Bob…
Lire tout l'article