Un socialiste Premier ministre? "Légitime", selon Di Rupo

www.lecho.be
lecture 6 min
assez facile
Les négociateurs des partis de la "Vivaldi" ont repris leurs travaux. Selon Elio Di Rupo, il serait légitime que les socialistes fournissent le Premier ministre.
Les négociateurs des sept partis de la "Vivaldi" ont repris leurs travaux ce dimanche au Palais d'Egmont, àBruxelles. Leur espoir reste de conclure un accord gouvernemental pour ce lundi, jour où les formateurs Paul Magnette (PS) et Alexander De Croo (Open Vld) doivent faire rapport au Roi.

Samedi, les présidents de partis et leurs équipes de négociation ont travaillé toute la journée et jusque minuit (lire ci-dessous) sur les thèmes de la justice et la sécurité, l'asile et la migration, le marché du travail et les pensions. Ce dimanche, ils rediscutent ànouveau des pensions, ainsi que du renouveau politique et - non le moindre détail - du budget. Ils devront encore s'entendre sur une répartition des compétences entre partis et sur l'identité du Premier ministre. Cette discussion pourrait n'être abordée que dans la nuit de dimanche àlundi.

Le ministre-président wallon Elio Di Rupo estime qu'il ne serait pas illégitime que le Parti socialiste demande le poste de Premier ministre, vu que la famille socialiste est la première du pays. Dans une interview àRTL-TVi, en marge de la Fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles, le Montois déclare: "Si l'on regarde l'histoire du pays, il y a eu tellement de Premiers ministres néerlandophones que ce n'est quand même pas excessif" de le demander. "En tout cas, ce n'est pas illégitime de le demander."

A la question de savoir si le PS réclamait effectivement le 16, rue de la Loi, "ça c'est encore autre chose", nuance M. Di Rupo. "Je dis simplement que ce n'est pas illégitime de le demander. La famille socialiste est en effet la première famille politique du pays, du Parlement. Ce serait normal."

Vue en plein écran Manifestation du Vlaams Belang ce dimanche au Heysel. ©BELGA

Par ailleurs, dimanche matin, le Vlaams Belang (extrême-droite) a organisé un rassemblement automobile (covid oblige) pour manifester sa désaprobation àl'encontre de la "Vivaldi". Cette manifestation s'est tenue aux abords de Bruxelles, sur le parking C…
Lire tout l'article