US Open : date, retour des supporters, favoris et Grand Chelem calendaire : tout ce qu'il faut savoir

www.rtbf.be
lecture 5 min
assez facile
Alors que l'US Open débute ce lundi, nombreuses sont les questions avant le dernier Grand Chelem de la saison. Car...
L'US Open débute ce lundi. Nombreuses sont les inconnues et les questions avant le dernier Grand Chelem de la saison. © Belga/AFP

nombreux sont les absents, dont le tenant du titre Dominic Thiem. Avec autant de joueurs non présents, le tableau va un peu s'ouvrir pour certains. Dans le tableau masculin, Novak DJokovic est face au plus grand défi de sa carrière. Réussir le Grand Chelem calendaire le ferait entrer un peu plus dans la légende. Côté féminin, le tableau est plus ouvert que jamais à la succession de la Japonaise Naomi Osaka. Ashleigh Barty pourrait en profiter.

Beaucoup d'absents, la chance pour certains ?

Roger Federer, Rafael Nadal, Dominic Thiem, Serena Williams, Venus Williams, Stan Wawrinka, voilà la liste des grands absents. Soit 19 US Open au total. Pour la première fois depuis l'US Open 1997 comme le souligne jeu, set et maths, le dernier Grand Chelem de la saison se disputera sans Federer, Nadal et Serena Williams, soit une série de 94 tournois avec la présence d'un des trois joueurs. Avec tous ces absents, la jeunesse voudra se faire une place au soleil et montrer que la relève est là. A moins que Novak Djokovic chez les hommes et Ashleigh Barty chez les femmes ne règlent la question.

Djokovic face au plus grand défi de sa carrière

Ce sera assurément l'attraction de cette quinzaine. Novak Djokovic va-t-il remporter l'US Open et entrer doublement dans la légende. En cas de victoire finale, le Serbe deviendrait le premier joueur à posséder 21 titres du Grand Chelem et dépasserait ses deux plus grands rivaux que sont Rafael Nadal et Roger Federer. Mais en plus, Djokovic réussirait un exploit extrêmement rare dans le tennis : le Grand Chelem calendaire. Seuls deux joueurs l'ont réussi dans le tennis masculin. Donald Budge en 1938, mais chez les amateurs. Et puis surtout Rod Laver par deux fois : en 1962 chez les amateurs également et en 1969. Soit 52 ans d'attente. Pour cela, il faudra surmonter la pression qui se fera de plus en plus pesante…
Lire tout l'article