Yellen exhorte les grandes économies à de nouvelles aides "importantes"

trends.levif.be
lecture 6 min
assez difficile
La secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, a exhorté jeudi les grandes économies du monde à ne pas relâcher l'effort budgétaire pour soutenir l'économie mondiale dans une déclaration adressée au comité de pilotage du Fonds monétaire international.
"Le travail n'est pas terminé". Les Etats-Unis ont exhorté jeudi les grandes économies à poursuivre leurs efforts financiers pour assurer une solide croissance mondiale et ont signalé leur volonté d'être au coeur de l'aide internationale.

"J'exhorte les grandes économies à ne pas retirer leur soutien trop tôt et à s'efforcer de fournir de nouvelles aides budgétaires importantes pour garantir une reprise robuste", a déclaré la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, dans une déclaration adressée au comité de pilotage du Fonds monétaire international (le Comité monétaire et financier international du FMI, CMFI).

Le FMI a dévoilé cette semaine, à l'occasion de ses réunions de printemps, des perspectives économiques plus optimistes pour 2021 et 2022 grâce à la solide reprise économique des Etats-Unis.

La première économie du monde a en effet adopté fin mars un nouveau plan de soutien de 1.900 milliards de dollars. Et l'administration Biden compte faire adopter par le Congrès dans les mois à venir un vaste plan d'investissements de plus de 2.000 milliards de dollars sur huit ans.

Mais la reprise est inégale dans le monde avec des pays émergents à la traîne de même que les économies d'Amérique Latine.

En Europe aussi, la reprise est difficile alors que la campagne de vaccination a pris du retard obligeant des pays comme la France à prendre des nouvelles mesures de confinement ou à maintenir les nombreuses restrictions d'activité.

"La priorité numéro 1 est de mettre fin à la crise sanitaire, condition préalable à une reprise économique robuste", a fait valoir Janet Yellen soulignant les "progrès substantiels" en matière de vaccination de la population américaine, avec plus de trois millions d'injections par jour en moyenne.

Le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, a appelé de son côté les pays à une "coordination plus étroite" et à agir davantage "pour soutenir un rebond économique inclusif et lutter contre les inégalités croissantes" dans le…
Trends Tendances
Lire tout l'article