NFL: la rédemption de Josh Allen

www.journaldemontreal.com
6 min read
very easy
Depuis le début de la saison, le quart-arrière des Bills fait rougir de honte ses nombreux détracteurs.
Avant même qu'il n'ait lancé une seule passe dans la NFL, Josh Allen était traîné dans la boue par des analystes, des amateurs et même des joueurs. Depuis le début de la saison et encore plus spécialement dans le duel d'hier face aux Rams, le quart-arrière des Bills fait rougir de honte ses nombreux détracteurs.

Il aura fallu une victoire de 35-32, acquise dans les dernières secondes de l'affrontement, pour vraiment légitimer les Bills, et surtout leur pivot de troisième année. Allen, avec 311 verges aériennes, en plus de quatre passes de touché et un autre touché au sol, a de nouveau été la locomotive qui transporte l'équipe.

À leurs deux premiers matchs, les Bills avaient fort bien paru face aux Jets et aux Dolphins, qui ne sont pas exactement de grandes puissances. Allen avait beau jouer admirablement bien, le côté suspect des adversaires vaincus laissait planer le doute dans l'esprit de plusieurs.

Le manque de considération à l'endroit d'Allen n'a rien de nouveau. Avant même le repêchage de 2018, plusieurs s'amusaient à le dépeindre comme un désastre en devenir. Là où les uns louangeaient ses qualités athlétiques et son bras canon, les autres hurlaient plus fort pour décrier son manque de précision et de finition dans plusieurs aspects de son jeu.

Quand les Bills l'ont sélectionné au septième rang au total, le dénigrement est presque devenu un sport national. Chacun semblait se positionner pour affirmer haut et fort un « je vous l'avais dit » bien senti quand Allen allait inévitablement faire patate.

Rira bien...

Mais voilà, après une saison recrue modeste et des progrès importants en 2019, Allen est actuellement en feu. Il compte déjà 10 passes de touché et une seule interception.

Je le disais dans ces pages et je vais le répéter : il ne sera probablement jamais parfait.

Son style échevelé donne parfois des sueurs froides et il continue (de plus en plus rarement), à prendre de mauvaises décisions et à encaisser un sac en trop ou un coup inutile.

Sauf…
https://www.journaldemontreal.com/auteur/stephane-cadorette
Read full article