Au premier jour de son congrès, Québec solidaire se «prépare à gouverner»

www.ledevoir.com
lecture 2 min
standard
La formation de gauche a réitéré ses intentions de faire des «gains importants» aux élections de 2022.
Pour Québec solidaire, le statu quo est inadmissible. Au premier jour de son congrès, vendredi, le parti de gauche a réitéré ses intentions de faire des « gains importants » aux élections de 2022, au point de se « préparer à gouverner ».

C'est le chef parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, qui a fait cette affirmation en soirée, vendredi, dans ses mots d'ouverture aux militants solidaires. Le parti compte pour le moment sur dix députés à l'Assemblée nationale.

Les membres de Québec solidaire participent cette fin de semaine à un congrès préélectoral sur le thème « À nous demain ». Déjà, cette semaine, la nouvelle présidente de la formation politique, Alejandra Zaga Mendez, avait laissé entendre que le parti avait l'intention de faire « des gains » en 2022.

La co-porte-parole de QS Manon Massé souhaite une campagne électorale qui « va permettre à Québec solidaire d'augmenter encore une fois le nombre de députés » de la formation à l'Assemblée nationale. Elle est passée d'un élu à trois en 2014, puis à dix en…
François Carabin
Lire tout l'article