Coronavirus : faut-il rendre obligatoire le dépistage pour les 15-40 ans ?

www.francetvinfo.fr
lecture 4 min
assez facile
Les adolescents, jeunes adultes et trentenaires sont particulièrement touchés par l'augmentation actuelle des nouveaux cas de coronavirus en France. Pour éviter un rebond épidémique à l'approche de la rentrée scolaire, un médecin évoque la possibilité de leur proposer un dépistage obligatoire et gratuit.
Les adolescents, jeunes adultes et trentenaires sont particulièrement touchés par l'augmentation actuelle des nouveaux cas de coronavirus en France. Pour éviter un rebond épidémique à l'approche de la rentrée scolaire, un médecin évoque la possibilité de leur proposer un dépistage obligatoire et gratuit.

Ils se trouvent au centre des critiques et des inquiétudes. Présentés comme des vecteurs du virus, les 15-40 ans sont pointés du doigt depuis le déconfinement. L'"augmentation de l'incidence", c'est-à-dire le nombre de nouveaux cas pour une population donnée, est "particulièrement marquée chez les 25-35 ans", souligne Santé publique France dans son point épidémiologique hebdomadaire du 13 août 2020.

Pour limiter les risques de transmission aux autres classes d'âge et freiner la reprise épidémique, le docteur Djillali Annane a proposé dimanche 16 août que les personnes âgées de 15 à 40 ans soient "testés avant de rentrer au lycée ou à la fac, avant de reprendre son travail". Le chef du service de réanimation de l'hôpital Raymond-Poincaré à Garches (Hauts-de-Seine) prône un dépistage obligatoire et gratuit pour cette catégorie de la population. Il souhaite aussi un changement de discours, pour une communication plus claire et mieux adaptée au public jeune.

Les jeunes se font déjà beaucoup tester

"Aujourd'hui (...) le virus circule essentiellement dans la tranche d'âge des 15-40 ans parce que les gestes barrières ont été insuffisamment respectés", a indiqué Djillali Annane. Selon lui, cette situation "peut être compréhensible dans la période estivale et de vacances".

Toutefois, il est faux de penser que les jeunes adultes ne se font pas tester. "Dans les…
franceinfo
Lire tout l'article