Faux certificats de vaccins: les réseaux sociaux appelés à aider

www.tvanouvelles.ca
lecture 2 min
standard
Un procureur de New York a appelé les plateformes de réseaux sociaux à agir davantage contre le trafic de faux certificats de vaccins contre la COVID.
Un procureur de New York a appelé mardi les plateformes de réseaux sociaux comme Facebook à agir davantage contre le trafic sur internet de faux certificats de vaccins contre la COVID, un phénomène qui inquiète aux États-Unis, en annonçant le démantèlement d'une cellule.

• À lire aussi: Passeport vaccinal: les deux prochaines semaines seront «un peu rock'n'roll»

• À lire aussi: Des réponses à vos questions sur le passeport vaccinal

• À lire aussi: Passeport vaccinal: beaucoup de doutes à 48 heures du Festi Jazz de Rimouski

Au total, quinze personnes ont été inculpées mardi par le procureur du district de Manhattan, Cyrus Vance, dont une fournisseuse présumée de 31 ans, soupçonnée d'avoir vendu quelque 250 certificats de vaccination, environ 200 dollars pièce. Le tout via le réseau Instagram où elle était abonnée sous le nom d'@AntiVaxMomma.

Une autre suspecte, une employée d'une clinique médicale âgée de 27 ans, était chargée, pour 250 dollars de plus, d'entrer…
Agence France-Presse
Lire tout l'article