La réserve mondiale de sirop d'érable coupée de moitié

www.journaldequebec.com
lecture 3 min
facile
Sept millions d'entailles seront ajoutées d'ici trois ans pour éviter une pénurie.
Amateurs de sirop d'érable, doit-on craindre une pénurie du délicieux produit ? En raison d'une saison décevante et d'une demande qui explose, l'industrie n'a plus le choix : on devra aller piger dans l'unique réserve mondiale, qui sera réduite de moitié.

L'entrepôt principal de cette réserve est situé à Laurierville, dans le Centre-du-Québec, et a une superficie de 267 000 pieds carrés, ce qui équivaut à cinq terrains de football.

Habituellement, on conserve 100 millions de livres de sirop, mais au terme de la saison, on devra y en retirer 50 millions afin de satisfaire l'appétit grandissant des consommateurs, la plus grande quantité depuis 2008.

Actuellement, il n'y a plus de sirop biologique disponible et il reste environ 38 millions de livres de bon sirop, qui sert à l'utilisation culinaire, sur les crêpes notamment.

« L'utilité de la réserve, c'est justement de nous permettre de toujours avoir du sirop d'érable », explique Hélène Normandin, porte-parole des Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ), en entrevue avec Le Journal.

« Mais il est…
Olivier Bourque
Lire tout l'article