Québec solidaire s'offre une soirée aux tons de vert et aux relents électoraux

www.ledevoir.com
lecture 3 min
assez facile
Depuis le début de son congrès, Québec solidaire souhaite s'imposer comme alternative à la CAQ de François Legault.
Pour une première fois en un an et demi, les militants de Québec solidaire (QS) se sont retrouvés, samedi, dans une célébration qui avait tout de préélectoral, à Montréal. « À nous demain », se sont-ils dit. Et demain sera vert, croit fermement le parti.

C'est au son d'artistes populaires que se sont rassemblés plus de 400 militants et sympathisants, samedi, dans la petite salle du Gesù, à Montréal. Le Parti québécois s'offrait autrefois Gilles Vigneault et Paul Piché. QS a eu droit à Clay and Friends, à Valence et à Klô Pelgag, reine incontestée de l'ADISQ – elle avait accumulé les Félix au gala du début du mois.

« Dans l'histoire du Québec, quand art et politique se sont rencontrés, ç'a donné des belles choses », a signifié le co-porte-parole du parti, Gabriel Nadeau-Dubois, en marge de ce qu'il a qualifié de « retrouvailles ».

« Il y a des gens ici qui sont peut-être venus voir Clay, Valence ou Klô, et qui vont peut-être partir avec un macaron et un petit peu d'espoir », a-t-il ajouté quelques heures plus tard, lors d'une allocution.

Jamais le parti de gauche ne s'était-il permis une soirée artistique et militante de cette envergure, a lancé au Devoir la porte-parole du parti, Camila Rodriguez-Cea. « On remarque que plus on avance, moins les artistes sont frileux à s'afficher avec Québec solidaire, a-t-elle fait remarquer. Ça montre qu'on est rendus ailleurs. »

Depuis le…
François Carabin
Lire tout l'article