Rogers se dit déçue de ne pas avoir pu négocier avec Cogeco

www.lesaffaires.com
lecture 4 min
standard
Joe Natale a expliqué qu'il aurait voulu avoir l'occasion de dialoguer avec la famille Audet.
(Photo: 123RF)

Même si Rogers et Altice USA ont allongé 11,1 milliards $ pour acquérir Cogego et sa principale filiale, le destin en a voulu autrement, a affirmé mercredi le grand patron du géant ontarien des télécommunications, qui s'est dit déçu de la tournure des événements.

Dans le cadre d'un événement virtuel organisé par RBC Marchés des capitaux, mercredi, Joe Natale a expliqué qu'il aurait voulu avoir l'occasion de dialoguer avec la famille Audet — l'actionnaire de contrôle de la société québécoise fondée en 1957 — ainsi que les conseils d'administration à propos d'une « offre formidable ».

« Il n'y avait pas d'appétit pour aller de l'avant », a lancé le président et chef de la direction de Rogers, lorsqu'interrogé par l'analyste Drew McReynolds.

L'offre hostile bonifiée de l'entreprise ontarienne et de la société américaine venait à échéance mercredi. La famille Audet et les conseils…
La Presse Canadienne, Lesaffaires.Com Et Afp, Afp Et La Presse Canadienne
Lire tout l'article