Spectacle, intensité, émotion, divertissement… et indiscipline

www.danslescoulisses.com
lecture 6 min
facile
Paul Byron a effectué un mauvais changement qui a coûté la victoire à son équipe.
Ça y est. Le Canadien a joué son premier match de la très attendue saison 2020-21. Résultat : il a perdu ce premier affrontement en prolongation, suite à un changement douteux de la part de Paul Byron. Le petit attaquant du Canadien aurait clairement dû effectuer son repli défensif (et non s'en aller au banc des siens), d'autant plus que l'autre attaquant montréalais était à la hauteur du filet de Frederik Andersen.

Paul Byron était sur la patinoire depuis 27 secondes avant de changer sur un 2 contre 1 des Maple Leafs. Pas sa meilleure décision. Ceci dit. Quel spectacle et quel divertissement! — DansLesCoulisses (@DLCoulisses) January 14, 2021

Façon positive de voir les choses : le CH est parvenu à ajouter un point au classement.

Façon moins positive de voir les choses : il a laissé un concurrent direct – ce sera toujours des affrontements intra division cette saison – en ajouter deux.

Qu'est-ce que je retiens de cette rencontre qui, avouons-le, avait des allures de séries?

1. Il y a beaucoup de positif à retenir malgré la défaite. Les joueurs du Canadien frappent davantage l'adversaire qu'avant. Surtout les défenseurs, mais aussi les attaquants en fond de territoire. Le CH a distribué 32 mises en échec hier, alors que les Leafs n'en ont donné que 14. Oui, l'intensité était au rendez-vous. Le jeu rapide aussi. Il ne manquait peut-être qu'un peu de cohésion/exécution/synchronisme… et de forme physique chez certains.

2. Nick Suzuki a repris là où il avait laissé en août dans la bulle torontoise. Il a inscrit le premier but des siens, il a tiré à 6 reprises sur le filet d'Andersen, il a été bon en power play et il a terminé sa soirée de travail à plus-1. Il a vraiment du Patrice Bergeron dans le nez.

L'échangeriez-vous vous contre Pierre-Luc Dubois, sincèrement? Sans parler du fait que ça prendrait aussi un autre joueur ou un haut choix avec Suzuki…

3. Carey Price a été spectaculaire en début de rencontre, redevenant humain par la suite. Il a bloqué 29 des 34…
Maxime Truman
Lire tout l'article