Trudeau veut faire la paix avec les provinces au sujet des vaccins

www.ledevoir.com
lecture 3 min
standard
Le premier ministre canadien a offert jeudi des ressources supplémentaires pour accélérer la vaccination.
Justin Trudeau a souhaité calmer le jeu après une journée acrimonieuse entre le fédéral et les provinces au sujet de l'approvisionnement en vaccins contre la COVID-19. Dans une première conférence virtuelle de l'année avec ses homologues provinciaux, jeudi soir, le premier ministre a offert des ressources supplémentaires pour accélérer la vaccination.

Devant la frustration causée par ses commentaires au sujet du retard dans l'administration du vaccin, le premier ministre a voulu faire passer le message que ses propos ne représentaient pas une critique envers une province en particulier. Selon l'information émanant du bureau du premier ministre après la rencontre, le ton était à la collaboration, dans l'espoir de laisser de côté le climat chicanier des heures précédentes. On aurait même offert de mobiliser des ressources supplémentaires pour l'effort de vaccination, comme la Croix-Rouge et les Forces armées canadiennes dans les CHSLD lors de la première vague, si jamais on lui en faisait la demande.

Prise de bec avec Québec

Mardi, Justin Trudeau a déclaré lors d'une conférence de presse se sentir « frustré » par l'écart entre les doses livrées aux provinces,…
Boris Proulx
Lire tout l'article