Une mystérieuse startup a administré une thérapie génique à des patients atteints de démence

trustmyscience.com
lecture 4 min
assez difficile
La startup BioViva, installée au Mexique, a traité des patients via une thérapie génétique non contrôlée et sans réelle transparence.
Au cours des dernières années, la thérapie génique a connu un essor considérable. Plusieurs traitements expérimentaux ont vu le jour, et divers essais cliniques ont été effectués dans le but de traiter certaines pathologies comme la cécité infantile. Alors que ces procédures sont généralement extrêmement contrôlées, certains acteurs biopharmaceutiques préfèrent opérer en dehors de la surveillance légale. C'est le cas de BioViva, une startup de biotechnologie installée au Mexique ayant administré une thérapie génique à des patients atteints de démence basée sur un traitement expérimental non approuvé ni contrôlé.

Elizabeth Parrish, PDG d'une start-up de biotechnologie appelée BioViva, a annoncé le mois dernier que six patients atteints de démence se sont rendus au Mexique afin que la société puisse leur administrer une thérapie génique anti-âge expérimentale à l'abri l'œil vigilant de la FDA. Parrish — qui a déclaré à STAT News qu'elle s'était administrée plus de 100 fois une thérapie génique expérimentale de sa propre conception — indique que les patients atteints de démence avaient été recrutés et traités en 2019 avec un vecteur expérimental de thérapie génique similaire destiné à étendre les télomères.

« La puissance de la technologie est là, nous ne sommes tout simplement pas en mesure de l'exploiter parce que personne n'est en mesure de collecter les fonds nécessaires pour intégrer ces médicaments régénératifs…
Lire tout l'article