Front de Libération Nationale

Parti politique algérien
tendance
AugustSeptemberOctoberNovemberDecember20210500
image du logo
date de fondation ou de création
23 octobre 1954
alias
FLN
Infelinnistes
Conseil de la révolution algérienne
Front de libération national
Front de liberation nationale
Front de libération nationale algérien
nom dans la langue originelle
جبهة التحرير الوطني لجزائرية (arabe)
couleur (triplet hexadécimal sRGB)
DC143C
site officiel
image du blason
media
catégorie Commons
National Liberation Front (Algeria)
date de création Wikipedia
16/12/2002
nombre de liens entrants Wikipedia
texte d'ouverture Wikipedia
Pour les articles homonymes, voir Front de libération nationale. Le Front de libération nationale (FLN, en arabe : جبهة التحرير الوطني, en berbère : Tirni n Weslelli Aɣelnaw) est un parti politique algérien. Il est aujourd'hui dirigé par Ali Seddiki par intérim depuis septembre 2019. Le FLN est créé en octobre 1954 pour obtenir de la France l'indépendance de l'Algérie, alors divisée en départements français d'Algérie. Le FLN et sa branche armée, l'Armée de libération nationale (ALN), commencent alors une lutte contre l'empire colonial français. Par la suite, le mouvement s'organise et, en 1958, le FLN forme un gouvernement provisoire, le GPRA. C'est avec le GPRA que la France négocie en 1962 les accords d'Évian. À l'indépendance, le FLN prend ainsi le pouvoir, et s'en assure l'exclusivité en instaurant le système de parti unique. Après d'importantes luttes internes, Ahmed Ben Bella prend la tête du parti, et donc de l'État. Il sera renversé trois ans plus tard par Houari Boumédiène (1965-1978) qui prend les pleins pouvoirs, réduisant largement la place du parti. Le FLN reprend une importance centrale avec Chadli Bendjedid (1979-1992), qui, dans les années 1980, est poussé, par de nombreuses protestations, à approuver une nouvelle Constitution et à introduire le multipartisme. Avec les premières élections libres, en 1991, le FLN subit une lourde défaite mais l'ascension du FIS (Front islamique du salut) est empêchée par un coup d'État militaire. Le pouvoir militaire dirige et codirige alors l'État, légitimé par l'urgence de la « guerre civile », mais sans le soutien du FLN mis à l'écart. Le parti sort de cette « décennie noire » affaibli, alors que son existence même avait été mise en cause. Ayant définitivement perdu son statut de « parti du pouvoir », il conserve cependant une place importante dans la politique en Algérie.
redirection Wikipedia
Front de liberation nationale (Algerie)
Front de libération nationale (algérie)
Front De Libération Nationale (Algérie)
Front de libération national (Algérie)
FLN (Algérie)
Infelinnistes
Front de libération nationale algérien
URL Wikipedia
identifiant African Studies Centre Leiden
identifiant Encyclopædia Britannica
identifiant Freebase
identifiant Gemeinsame Normdatei
identifiant Gran Enciclopèdia Catalana
identifiant de la Grande Encyclopédie russe en ligne
identifiant Store norske leksikon