Aux Etats-Unis tout comme en Chine, les géants des tech font peur, et les batailles se multiplient

www.agenceecofin.com
lecture 6 min
standard
L'importance des géants américains du digital a grossi avec la covid-19 qui a poussé des milliards d'êtres humains à rester chez eux. Mais aux USA
(Agence Ecofin) - tout comme en Chine, les dirigeants ont à l'esprit qu'ils sont devenus trop gros. Et ça, le monde des médias le savait déjà.

Les géants américains du secteur de la technologie connus sous l'appellation GAFA (Google Apple Facebook Amazon) et qui font aussi partie du top 5 des entreprises cotées sur le marché financier des Etats-Unis, ont collectivement dépensé près de 14,6 millions $ au cours du premier trimestre 2021, pour faire du lobbying auprès de l'administration contrôlée entièrement par les démocrates et leur chef, le président Joe Biden.

L'information donnée par des médias américains qui ont eu accès à cette information renseigne qu'Amazon est la deuxième en termes de dépenses de lobbying sur la période examinée, avec un total de 5,1 millions $ engagés. C'est sa plus grosse dépense trimestrielle dans le secteur après avoir déjà effectué une dépense record de 5 millions $ dans ce sens, au cours du quatrième trimestre 2020.

Facebook vient en deuxième position avec près de 4,8 millions $ dépensés pour faire passer des messages aux décideurs américains. C'est 9% de moins qu'au cours des trois premiers mois de 2020. Alphabet (Google) et Apple ont quant à elles respectivement dépensé 3,2 millions $ et 1,5 million au terme du 1er trimestre 2021. En 2020, les 4 ont dépensé près de 53 millions $ pour ce type d'activité.

Le lobbying est courant aux USA où les entreprises ont le droit de négocier et d'influencer la manière dont les dirigeants prennent des…
Idriss LINGE
Lire tout l'article