Covid-19 : la production de vaccins sur le sol français va enfin pouvoir démarrer

www.lefigaro.fr
lecture 3 min
standard
Le conditionnement des flacons Pfizer-BioNTech démarrera cette semaine dans l'usine de Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loir) du sous-traitant français Delpharm.
Coup d'envoi ce mercredi de la production de vaccins made in France. C'est à Saint-Rémy-sur-Avre (Eure-et-Loir), dans l'usine du sous-traitant Delpharm, partenaire de Pfizer-BioNTech, que les premières doses devraient être fabriquées.

À lire aussi :Vaccins: Merck dope ses capacités de production en France

L'entreprise française, qui a recruté une cinquantaine de personnes sur son site normand, ne produira pas la substance active du vaccin mais elle sera chargée de son conditionnement. Elle a investi 20 millions d'euros en équipement dont la moitié financée par l'État, selon le JDD . «Notre client nous envoie le vaccin, nous sommes chargés du remplissage dans des flacons stériles, détaillait cet hiver au Figaro Stéphane Lepeu, patron de Delpharm qui compte notamment 12 usines en France. Le vaccin arrive à - 70 °C et il nous faut le renvoyer à cette température, c'est la principale contrainte.» A Saint-Rémy-sur-Avre, «plusieurs dizaines de millions de doses» devraient être conditionnées d'ici à la fin de l'année.

Comme la plupart de ses concurrents, Delpharm, l'un des leaders mondiaux de la sous-traitance pharmaceutique, a dû acheter des millions de flacons stériles et de bouchons, produits qui menaçaient déjà de manquer à l'automne tant la demande mondiale était importante. Le vaccin à ARN messager de…
Keren Lentschner
Lire tout l'article