Guy Parmelin: la confiance comme ciment des institutions

www.rfj.ch
lecture 3 min
standard
Marquée par le coronavirus, la fête nationale a cette année une tonalité douce-amère, a souligné le ministre de l'économie Guy Parmelin dans un discours prononcé samedi dans les Grisons. Il a insisté sur l'importance de la confiance, ciment des institutions suisses.
'Cette année, la fête nationale est marquée à la fois par un certain soulagement - de sortir peu à peu d'une période qui a lourdement pesé sur notre façon de travailler et sur nos habitudes de vie - mais aussi par l'incertitude vis-à-vis de l'évolution de la maladie et de ses répercussions sur la prospérité du pays', a souligné le conseiller fédéral, qui s'exprimait depuis le hameau de Cavaione, sur la commune de Brusio (GR), dernière région de Suisse à être entrée dans la Confédération en 1874.

Le Vaudois a rappelé la mobilisation de la Suisse, sans précédent depuis un siècle contre une épidémie. Si la situation s'est améliorée, il n'en reste pas moins que l'économie est loin d'avoir retrouvé son régime de croisière et qu'un retour à la normale prendra du temps.

La Suisse 'plus forte'

'Paradoxalement, nous ressortons plus forts des évènements du printemps…
www.rfj.ch, RFJ, Radio Fréquence Jura
Lire tout l'article