Michelin veut affûter ses marges en se diversifiant

www.lefigaro.fr
lecture 1 min
standard
Le groupe industriel mise sur le médical et les matériaux composites, et se tourne vers les services.
Réservé aux abonnés



D'ici à 2030, le bibendum de Michelin aura changé de silhouette. Au lieu de peser 95 % de son chiffre d'affaires comme aujourd'hui, les pneus devraient lui rapporter autour de 70 à 75 % de ces recettes.

Organisé jusqu'à présent autour de trois grandes activités, les pneus, les services pour les professionnels et les matériaux de haute…
Valérie Collet
Lire tout l'article