Poly-expositions au travail : les professionnels de santé particulièrement concernés

www.lequotidiendumedecin.fr
lecture 2 min
assez difficile
« Les professionnels de la santé - infirmiers, sages-femmes, aides-soignants, professions paramédicales, médecins et assimilés - apparaissent comme une famille d'activité professionnelle particulièrement concernée par la poly-exposition au travail ».
« Les professionnels de la santé - infirmiers, sages-femmes, aides-soignants, professions paramédicales, médecins et assimilés - apparaissent comme une famille d'activité professionnelle particulièrement concernée par la poly-exposition au travail ». Ce constat, qui suggère un impact sur la santé à court ou à long terme, est tiré d'une étude menée conjointement par l'Anses, Santé publique France et la Dares (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques).

Les professionnels de santé cumulent des expositions caractéristiques aux cinq catégories de contraintes étudiées. À savoir les expositions chimiques, biologiques (bactéries, virus, etc.), physiques (nuisances sonores, contraintes posturales ou thermiques, exposition aux rayonnements), organisationnelles (horaires de travail, manque de moyens matériels et/ou humains, intensité et rythme de travail, faible autonomie, etc.) ou relationnelles (forte pression, faible reconnaissance au travail, hostilité des collègues ou de la hiérarchie, tensions, etc.).

Plus largement, cette étude…
Lire tout l'article