ROBERT HARDMAN: Pourquoi Boris Johnson est désespéré Harry et Meghan la crise ne devient pas une pantomime

news-24.fr
lecture 7 min
standard
Alors qu'une saison de panto touche à sa fin, une autre et très sérieuse commence maintenant à se dérouler sur la scène publique – ou du moins il semblerait à... Read More →
Alors qu'une saison de panto touche à sa fin, une autre et très sérieuse commence maintenant à se dérouler sur la scène publique – ou du moins il semblerait à en juger par une grande partie de la réaction internationale à la cérémonie de valorisation royale de mercredi du duc et de la duchesse de Sussex.

Selon certains fans, le couple ne redéfinit pas tant son rôle royal que de mener une noble bataille contre un établissement britannique sans cœur déterminé à écraser ses esprits progressistes et attentionnés.

Comme l'a dit hier le réseau américain NBC, citant un partisan typique de Meghan du Michigan: «Bon pour eux. Leur santé mentale vaut plus que la monarchie. »Les médias sociaux bourdonnaient de sentiments similaires.

Le prince britannique Harry, duc de Sussex et Meghan, Meghan Duchesse de Sussex réagit à leur départ après sa visite à la Maison du Canada en remerciement de la chaleureuse hospitalité canadienne et du soutien qu'ils ont reçu lors de leur récent séjour au Canada

Bien que ce récit simpliste de «Cendrillon» puisse s'effondrer sous le contrôle le plus rapide, il gagne du terrain.

Comme ces intrigues inventées du feuilleton Netflix The Crown, beaucoup de gens commenceront à le croire simplement parce qu'ils choisissent de le croire.

Le Premier ministre (photographié le 24 juillet, rencontrant la reine pour former un nouveau gouvernement) espère que l'annonce du Sussex de " reculer '' restera une question royale interne et ne débordera pas dans le domaine politique. La convention parlementaire selon laquelle les questions royales internes ne sont pas discutées sur le parquet de la Chambre ne va que jusqu'à présent

Et ce n'est pas seulement la monarchie et la presse qui sortent mal. Cela dépeint également une triste image de la Grande-Bretagne.

C'est l'une des raisons pour lesquelles la reine et le prince de Galles sont déterminés à ce qu'il n'y ait pas de réponse draconienne instantanée à la déclaration unilatérale d'indépendance des Sussex.…
Lire tout l'article