Attaque de Paris: les mensonges de l'assaillant

www.lefigaro.fr
lecture 3 min
standard
Trois jours après le drame, les enquêteurs sont en passe d'établir la véritable identité du terroriste.
Le secret de polichinelle sur l'âge et l'identité supposée du terroriste islamiste qui a perpétré vendredi l'attaque au hachoir rue Nicolas-Appert, près des anciens locaux de Charlie Hebdo, est en passe d'être levé. Quand il débarque en France avec ses deux frères et se fait enregistrer par l'administration le 31 juillet 2018, ce dernier assure s'appeler Hassan Ali et être né le 10 août 2002 à Mandi Bahauddin, dans la province du Pendjab au Pakistan.

Mais, déjà, l'homme fait plus âgé qu'il ne le prétend. Sa déclaration, qui lui permet d'aspirer à une prise en charge de l'Aide sociale à l'enfance au titre des mineurs étrangers non accompagnés, ne convainc pas à l'époque les agents du Conseil général du Val-d'Oise, lequel saisit la justice. Mais le juge des enfants du tribunal de Cergy-Pontoise refuse de procéder à un test osseux permettant d'estimer son âgé réel. La prise en charge d'Hassan Ali est de facto confirmée sur le plan administratif. C'est sous cette identité qu'il est interpellé, à deux reprises, depuis janvier. Une première fois en avril dans une affaire de violences volontaires puis, en juin, pour port d'arme prohibé, en l'espèce un hachoir de boucher, saisi sur lui par la Brigade des réseaux ferrés dans le secteur de la Gare du Nord. Nourrissant une relation manifestement contrariée avec la vérité, le Pakistanais fournit aux policiers des dates de naissance différentes.

Malaise d'être en France «terre…
Christophe Cornevin
Lire tout l'article