Aux îles Feroé, émotion après la mise à mort de 1 400 dauphins

www.laprovence.com
lecture 2 min
standard
Le gouvernement local des îles Féroé a défendu ce mardi la mise à mort de plus de 1 400 dauphins en une seule journée lors d'une chasse traditionnelle, malgré l'émotion suscitée par ce massacre à l'ampleur inhabituelle, même pour l'archipel nordique.
"Il ne fait aucun doute que la chasse aux cétacés dans les îles Féroé est un spectacle dramatique pour les personnes peu habituées à la chasse et au massacre de mammifères. Ces chasses sont néanmoins bien organisées et entièrement réglementées", a défendu auprès de l'AFP un porte-parole du gouvernement de Torshavn. Tradition ancestrale aux Féroé, territoire autonome danois perdu en mer du Nord, le "grind" ou "grindadrap" consiste, en les encerclant, à acculer avec des bateaux un banc de petits cétacés dans une baie. Ils tombent alors entre les mains de pêcheurs restés à terre, qui les tuent avec des couteaux.

Il s'agit habituellement de dauphins-pilotes, appelés…
La Provence (avec AFP)
Lire tout l'article