Aux législatives norvégiennes, "la revanche" de la gauche

www.courrierinternational.com
lecture 3 min
standard
L'opposition de gauche norvégienne, menée par le chef du Parti travailliste, Jonas Gahr Store, a remporté les élections législatives du lundi 13 septembre, après une campagne fortement marquée par des questions sur l'avenir de l'industrie pétrolière, qui a rendu le royaume scandinave immensément riche.
CLUB COURRIER Tentez de remporter des places de cinéma pour le film Le genou d'Ahed de Nadav Lapid, Prix du Jury au dernier Festival de Cannes. Je participe >

HORS - SÉRIE – Atlas du réchauffement climatique Des pôles à l'équateur, la planète brûle. Des cartes, des infographies et les analyses de la presse étrangère pour décrypter la crise. Je commande >

"La revanche", titre en une Dagbladet ce 14 septembre, au lendemain des législatives en Norvège. Selon des estimations, les cinq partis d'opposition ont remporté 98 des 169 sièges du Parlement, un résultat suffisant pour renverser la coalition de centre droit dirigée par la conservatrice Erna Solberg. Après huit ans passés dans l'opposition, le chef du Parti travailliste, Jonas Gahr Store, peut enfin prétendre à la formation d'une coalition cet automne. Ne…
Lire tout l'article