Benalla jugé du 13 septembre au 1er octobre pour les violences du 1er-mai 2018 et l'affaire des passeports

www.lexpress.fr
lecture 2 min
standard
Paris - Alexandre Benalla, ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, sera jugé du 13 septembre au 1er octobre pour des violences commises lors de la manifestation du 1er-mai 2018 et l'utilisation frauduleuse de passeports diplomatiques, a annoncé mardi le tribunal correctionnel de Paris.
Les révélations du journal Le Monde en juillet 2018 montrant Alexandre Benalla, alors chargé de mission à l'Elysée, coiffé d'un casque à visière des forces de l'ordre frappant un manifestant sur la place de la Contrescarpe à Paris, avaient entraîné un scandale politique.

Pour une "bonne administration de la justice", le tribunal correctionnel a ordonné mardi la jonction des deux affaires, lors d'une audience de procédure.

Le procès se tiendra devant la 10e chambre correctionnelle les après-midis du 13 au 16 septembre inclus, du 22 au 24 septembre inclus, puis du 27 septembre au 1er octobre inclus.

Offre limitée. 2 mois pour 1€ sans engagement

Je m'abonne

M. Benalla, âgé de 29 ans et reconverti dans le privé,…
Publié Le, Par Philippe Brassac, Directeur Général De Crédit Agricole Sa, Par Sylvain Fort, Jean-Laurent Cassely, François Roche
Lire tout l'article