Call Of Duty va imposer un anti-cheat « kernel » : qu'est-ce que c'est ? Pourquoi cela fait réagir ?

www.frandroid.com
lecture 3 min
assez facile
Activision lance le système anti-triche Ricochet, destiné à protéger Call of Duty: Warzone et Call of Duty: Vanguard, son prochain titre. Il s'agit d'une technologie clivante et potentiellement dangereuse. Voici pourquoi.
Il n'est pas rare de terminer une partie de Call of Duty Warzone d'une balle tirée par un tricheur. Le jeu d'Activision est si connu pour ses problèmes de triches que la société éditrice du célèbre jeu de guerre a décidé de changer son fusil d'épaule en matière de lutte antitriche.

Qu'est-ce que ça a de différent ?

Activision annonce lancer un système développé en interne intitulé Ricochet. Celui-ci utilise un pilote « kernel », c'est-à-dire situé très proche du noyau de Windows. En informatique, le système d'exploitation est séparé en deux morceaux : la partie software, qui est celle avec laquelle interagissent les utilisateurs, et la partie kernel, souvent assimilée au noyau de l'OS. C'est cette partie du système qui va interagir directement avec le hardware (les composants et les périphériques).

This is RICOCHET Anti-Cheat – a new anti-cheat system arriving on Day 1 of #Warzone's Pacific Update later this year. Stay tuned for more updates from #TeamRICOCHET in the following weeks. Learn more about our full anti-cheat plan: https://t.co/FvKpaS46DW pic.twitter.com/BHErfDSZ29 — Call of Duty (@CallofDuty) October 13, 2021

Activision explique…
Lire tout l'article