Covid-19 : 71% des Français ne font pas confiance au vaccin AstraZeneca

www.lefigaro.fr
lecture 4 min
assez facile
SONDAGE - Les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir se faire vacciner... à condition que ce ne soit pas avec le vaccin britannique, selon une enquête Odoxa-Backbone Consulting pour Le Figaro.
Oui à la vaccination… mais pas avec AstraZeneca. C'est en substance le premier enseignement de l'enquête* Odoxa-Backbone Consulting pour Le Figaro et France Info publiée ce jeudi.

La bonne nouvelle, c'est que les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir se faire vacciner: ils étaient 42% en décembre, ils sont désormais 70%, à l'heure où le gouvernement vient d'annoncer avoir tenu son engagement de 10 millions de primo-vaccinés mi-avril. Seuls 14% d'irréductibles persistent à ne pas du tout vouloir se faire «piquer». «Une nouvelle preuve que la meilleure incitation à la vaccination est, justement, le développement de la vaccination et le fait de voir autour de soi de plus en plus de gens se faire vacciner», estime l'Institut de sondage. De manière assez prévisible, l'intention de vaccination est plus forte chez les personnes plus âgées et donc plus à risque de développer des formes graves du Covid-19: 55% des 18-24 ans disent souhaiter se faire vacciner, contre 84% des plus de 65 ans.

À voir aussi - Pourquoi il est (presque) normal de ressentir des effets secondaires après un vaccin

À lire aussi :Vaccin AstraZeneca: le doute s'installe dans les lieux d'injections

Mais tous les vaccins ne trouvent cependant pas grâce aux yeux des Français. Et sans grande surprise, l'AstraZeneca a de moins en moins la cote. Ils sont désormais 71% à se méfier du vaccin britannique. La confiance s'étiole au fil des semaines…
Anne-Laure Frémont
Lire tout l'article