A la une / Afrique / L'Afrique face au Covid-19

Covid-19 : la dépendance de l'Afrique à AstraZeneca fragilise les débuts de la vaccination

www.lemonde.fr
lecture 6 min
standard
Le vaccin anglo-suédois a révélé une faible efficacité sur le variant B.1.351, dit « sud-africain », alors que 18 pays ont déjà déclaré sa présence.
Pour ne rien manquer de l'actualité africaine, inscrivez-vous à la newsletter du « Monde Afrique » depuis ce lien. Chaque samedi à 6 heures, retrouvez une semaine d'actualité et de débats traitée par la rédaction du « Monde Afrique ».

Un Ethiopien reçoit une injection du vaccin AstraZeneca dans un hôpital d'Addis-Abeba, le 13 mars 2021. TIKSA NEGERI / REUTERS

Livraisons retardées, innocuité questionnée et, surtout, moindre efficacité sur le variant dit « sud-africain » : les ennuis s'accumulent autour du vaccin AstraZeneca, dont dépendent presque tous les pays africains pour lancer leur campagne de vaccination contre le Covid-19. La solution anglo-suédoise, la moins chère et la plus facile à utiliser, a été retenue par le mécanisme de solidarité internationale Covax, qui doit assurer gratuitement la vaccination de 20 % de la population des 92 pays à revenus faibles ou intermédiaires.

Tous les pays du continent y sont éligibles et 31 d'entre eux ont déjà reçu quelque 16 millions de doses avant que le Serum Institute of India, auquel la fabrication du vaccin a été sous-traitée, ne soit contraint de suspendre ses exportations sur ordre du gouvernement indien. Mardi 6 avril, le laboratoire a laissé entendre que ses livraisons pourraient reprendre en juin si la flambée épidémique est maîtrisée dans le pays. Le directeur du Centre africain de prévention et de contrôle des maladies (CDC-Africa), John Nkengasong, ne cache pas que des retards prolongés pourraient devenir « vraiment problématiques pour le déroulement des campagnes de vaccination ».

La diffusion du variant « sud-africain » forme une ombre encore plus inquiétante sur l'issue de la crise sanitaire. Le 9 février, le gouvernement sud-africain a choisi de mettre de côté le million de doses AstraZeneca qu'il avait commandées. Une étude menée par le laboratoire Krisp (KwaZulu-Natal Research Innovation and Sequencing Platform), à Durban, venait de révéler que l'action du vaccin sur les formes modérées de la…
Laurence Caramel, Marine Jeannin, Josiane Kouagheu
Lire tout l'article