A la une / M le mag / Société

Du Bataclan à Samuel Paty, le poison lent de la peur

www.lemonde.fr
lecture 3 min
assez facile
Depuis les attentats du 13-Novembre, les Français ont appris à vivre avec la menace terroriste. Mais l'assassinat de Samuel Paty, en octobre, a ravivé une angoisse sourde mêlée de fatalisme qui, au contraire d'il y a cinq ans, met en péril l'unité du pays.
Enquête

Valentin Gillet pour M Le magazine du Monde

Mercredi 30 septembre, peu avant midi, une énorme détonation est entendue dans tout Paris, jusqu'aux villes de la petite couronne. Pendant quelques minutes, c'est la panique. Difficile de ne pas penser à un attentat. « Vous avez entendu le grand boum ? », s'inquiètent les Parisiens sur les réseaux sociaux. La Préfecture de police intervient sur Twitter : « Un bruit très important a été entendu à Paris et en région parisienne. Il n'y a pas d'explosion, il s'agit d'un avion de chasse qui a franchi le mur du son. N'encombrez pas les lignes de secours ! » Soulagement.

Ce n'est pas la première fois que les habitants de la capitale s'affolent collectivement du bruit soudain d'une déflagration. Au lendemain des attentats du 13 novembre 2015, l'explosion d'une ampoule dans le Marais avait provoqué des bousculades dans le 3e arrondissement. Deux ans plus tard, lorsqu'un son proche de celui d'une fusillade retentit dans la ville à minuit, c'est de nouveau la frayeur. Après avoir rassuré les riverains – il…
Zineb Dryef
Lire tout l'article