Elections sénatoriales : la Macronie se rassure, les écolos forment un groupe

www.europe1.fr
lecture 3 min
standard
Quelque 90.000 grands électeurs français étaient appelés à voter, dimanche, afin de renouveler la moitié des chaises du Sénat. Deux grands enjeux autour de ce scrutin : le score de la Macronie et la possible formation d'un groupe écolo sur les bancs du palais du Luxembourg.
La majorité de droite et du centre au Sénat sort renforcée des élections de dimanche, marquées globalement par une grande stabilité, et l'annonce par les écologistes de la formation d'un groupe politique. "Cette élection, dans un contexte sanitaire, économique et social inédit, vient conforter la majorité sénatoriale de la droite et du centre", s'est félicité Gérard Larcher (LR), qui a toutes les chances d'être réélu à la présidence jeudi. Selon lui, "les grands électeurs ont signifié aujourd'hui qu'ils veulent que le Sénat soit à la fois ouvert et un contre-pouvoir exigeant, participant à un rééquilibrage des pouvoirs au profit des collectivités".

Le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau a été lui-même réélu avec 70,8% des voix en Vendée. "Les élections sénatoriales ont renforcé le groupe Les Républicains", ce qui est "le résultat d'une opposition ni caricaturale ni complaisante", a-t-il estimé. Le président du groupe centriste Hervé Marseille vante aussi "un bon cru", avant les prochaines échéances des régionales et départementales de mars 2021. Le patron du groupe LR voit dans ces élections sénatoriales une "nouvelle défaite" pour LREM, avec des scores "du parti du Président de la République pas à la hauteur de ses espérances".

Les deux membres du gouvernement réélus

Les deux membres du gouvernement en lice, Sébastien Lecornu dans l'Eure et Jean-Baptiste Lemoyne dans l'Yonne, ont cependant été élus. Ils ne siègeront pas au Sénat dans l'immédiat. Menacé en Côte d'Or par la socialiste Colette Popard, le…
Aurélie Herbemont, édité par Maxime Dewilder avec AFP
Lire tout l'article