En Norvège, des législatives sous le signe de l'avenir du pétrole

www.courrierinternational.com
lecture 3 min
standard
Les Norvégiens sont appelés aux urnes ce lundi 13 septembre, dans une campagne dominée par la question de l'avenir du pétrole et la crise climatique. Selon les sondages, la conservatrice Erna Solberg, après huit ans au pouvoir, pourrait céder sa place à l'opposition de centre gauche.
CLUB COURRIER Tentez de remporter des places de cinéma pour le film Le genou d'Ahed de Nadav Lapid, Prix du Jury au dernier Festival de Cannes. Je participe >

OFFRE DE RENTRÉE – GYMGLISH Choisissez vos langues préférées et préparez la rentrée avec des cours en ligne drôles et personnalisés. 1 mois d'essai gratuit >

HORS - SÉRIE – Atlas du réchauffement climatique Des pôles à l'équateur, la planète brûle. Des cartes, des infographies et les analyses de la presse étrangère pour décrypter la crise. Je commande >

Du changement en Norvège ? Des législatives se tiennent ce 13 septembre et, selon les sondages, une nette majorité se dégagerait en faveur d'une alternance au gouvernement de centre droit de la Première ministre Erna Solberg, qui dirige le pays depuis huit ans. Le chef du parti travailliste norvégien, Jonas Gahr Store, un millionnaire de 61 ans qui a fait campagne sur la lutte contre les inégalités sociales, semble bien placé pour…
Lire tout l'article