Instagram nuit à la santé mentale des jeunes filles, selon une étude menée par Facebook

www.20minutes.fr
lecture 2 min
assez facile
D'après l'étude menée par des chercheurs au sein de Facebook, Instagram aggrave « les complexes d'apparence d'une jeune fille sur trois »
Instagram a une influence négative sur les jeunes filles, d'après des rapports internes à Facebook, la maison mère de l'application. Pendant dix-huit mois, des chercheurs au sein de Facebook​ ont effectué « une recherche en profondeur sur l' état mental des adolescentes », rapporte le Wall Street Journal ce lundi, relayé par BFMTV.

Ces études avaient pour objectif de comprendre quelles répercutions l'application de partage de photos et vidéos pouvaient avoir sur les jeunes filles. 40 % des inscrits sur Instagram sont des filles de 22 ans et moins. « Nous aggravons les complexes d'apparence d'une jeune fille sur trois. Instagram change l'image que les jeunes filles ont d'elles-mêmes et…
avec agence
Lire tout l'article