Kape Technologies possède désormais ExpressVPN, CyberGhost, PIA, Zenmate et plusieurs sites d'évaluation de VPN,

securite.developpez.com
lecture 5 min
standard
Kape Technologies a racheté en septembre ExpressVPN, une acquisition qui a fait de lui le propriétaire de quatre grands fournisseurs de VPN. À côté, il s'est également offert une collection de sites Web de "revue" VPN qui classent désormais ses avoirs VPN en tête de leurs recommandations. Mais la stratégie de Kape suscite des réactions mitigées parmi les internautes en raison de l'histoire controversée de la société. Avant de changer de nom pour devenir Kape Technologies, il était conn...
Kape Technologies tenterait de s'imposer sur le marché des VPN

Kape s'offre une collection de sites d'évaluation des VPN

Kape Technologies (ou tout simplement Kape) est une entreprise d'origine britannique qui se décrit comme un "fournisseur mondial de solutions de confidentialité et de sécurité". Elle est détenue par le milliardaire israélien Teddy Sagi (fondateur de Playtech et propriétaire du Camden Market de Londres). Au cours de ces trois dernières années, Kape a acquis des fournisseurs de VPN haut de gamme et renforcé sa réputation en tant que marque de sécurité, mais l'accueil n'a pas été totalement positif. Ce scepticisme vient du fait que Kape a ses racines dans le programme publicitaire Crossrider, très décrié. C'est ce qui l'a poussé à changer de nom.En effet, avant 2018, Kape Technologies s'appelait Crossrider et serait considérée comme un acteur célèbre dans le secteur des logiciels malveillants et publicitaires. Il existe encore sur le net de nombreux rapports sur les supposés malwares et adwares de Crossrider infectant divers appareils. Selon un article du site Malwarebytes sur le sujet, Crossrider offrait à ses clients une méthode hautement configurable pour monétiser leurs logiciels. La méthode la plus courante pour infecter les utilisateurs finaux consistait à utiliser des paquets de logiciels. Le média rapporte que les installateurs avaient généralement recours au détournement de navigateur.Les navigateurs ciblés étaient Internet Explorer, Firefox, Chrome et parfois Opera. Crossrider ne ciblait pas seulement les machines Windows, mais aussi les Macs. Bien que tous les liens avec Crossrider soient maintenant censés avoir été complètement effacés, de nombreux utilisateurs pensent que d'anciens créateurs de logiciels publicitaires n'ont pas leur place dans le monde de la cybersécurité. Cependant, Kape s'est lancé dans une frénésie d'achats de VPN depuis 2017. La première grande acquisition de VPN de Crossrider a eu lieu en mars 2017, lorsqu'il a…
Lire tout l'article