L'armateur CMA-CGM résiste à la pire tempête du siècle

www.lesechos.fr
lecture 2 min
standard
Le quatrième transporteur mondial maritime de conteneurs a essuyé une tempête sans précédent, mais les ponts aériens mis en place avec sa nouvelle division Ceva Logistics ont atténué les effets de la crise.
Publié le 4 sept. 2020 à 18:27 Mis à jour le 4 sept. 2020 à 21:22

CMA CGM, comme ses grands concurrents européens, a plutôt bien résisté au très sévère coup de grain de la crise du Covid. Le quatrième armateur mondial pour le transport de conteneurs affiche au titre du deuxième trimestre (avril à juin) un recul de 9 % de son chiffre d'affaires, tombé à 7 milliards de dollars, mais en parallèle une progression de 4,8 points de sa marge opérationnelle, à 17,2 %, et un net redressement de son résultat opérationnel.

Paradoxalement, l'intégration comptable de Ceva Logistics, acquis l'an dernier, avait semblé plus compliquée à surmonter que la pire crise économique mondiale encaissée depuis des décennies, dans le contexte totalement inédit du Covid-19.

Adaptation expresse

« Nous avons réduit significativement nos coûts et bénéficié de la baisse du prix du pétrole. Le plan de retour à la profitabilité de CEVA Logistics se poursuit par ailleurs…
Denis Fainsilber
Lire tout l'article