L'embarrassant sponsoring de la Présidence française de l'UE

www.challenges.fr
lecture 3 min
standard
La présidence française de l'Union européenne va faire appel à la "générosité" de constructeurs tricolores pour transporter les délégations officielles. Des pratiques vivement dénoncées par les ONG.
La présidence française de l'Union européenne au premier semestre 2022 va recourir au mécénat d'entreprises pour transporter les délégations et compenser son empreinte carbone - une pratique de "sponsoring" contestée par des ONG.

"Je souhaite que [la présidence française] puisse montrer des véhicules français propres", a déclaré le secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Clément Beaune, dans la nuit du 13 au 14 octobre, lors d'une audition au Sénat. "Nous demandons aux constructeurs français - ce sera parfaitement transparent - de prêter ou de louer des véhicules français pour acheminer les délégations que nous accueillerons", a-t-il ajouté. Et de compléter: "Nous regardons aussi la possibilité, comme cela a été fait pour le G7 (à Biarritz en 2019) de manière transparente, d'une compensation carbone intégrale des émissions liées à la présidence en faisant appel à des énergéticiens français".

Renault et Stellantis sur les rangs

Les constructeurs Renault et Stellantis ont signé un…
Challenges.fr
Lire tout l'article